Inauguration du train Maya sur le tronçon Campeche-Cancún

par | 23 Jan 2024 | Actualités

Le 15 décembre dernier, le Tren Maya est rentré en service pour le transport de passagers sur le premier tronçon reliant San Francisco Campeche a l’aéroport de Cancún, une ligne de 473 kilomètres d’infrastructure ferroviaire.

Le “Tren Maya” signifie à la fois relier les anciennes villes de cette civilisation et propulser le tourisme en tant que fer de lance du développement du sud-est du Mexique, lequel est un paradis au vu de son grand patrimoine culturel, sa flore et sa faune incomparables, les plages du Golfe du Mexique et l’hospitalité de ses gens, raisons pour lesquelles l’on prévoit que la région sera prospère.

La première étape a tenu sa promesse de créer beaucoup d’emplois dans le sud-est, étant donné que le chantier public réactiva l’économie, comme l’on peut voir dans les chiffres de la croissance dans la région, laquelle a environ doublé.

Environ 100.000 ouvriers du bâtiment ont participé au chantier ferroviaire, ainsi que des techniciens et fournisseurs mexicains et étrangers et les entreprises de BTP Mota-Engil, Grupo Carso, Azvindi, ICA et Alstom.

Le 16 décembre marqua la mise en service de la ligne avec le départ de deux trains à 7h et 11h tous les jours, depuis San Francisco de Campeche et Cancún, en forme simultanée. Quelques jours plus tard le service a été suspendu de manière momentanée avant de redémarrer dans les premiers jours de l’année 2024.

Selon les autorités, l’effort constant de presque cinq ans de travail a eu pour but de respecter les normes environnementales ; préserver le patrimoine archéologique de la culture Maya et lui redonner sa splendeur ; réaménager les espaces et travailler pour connecter un bassin de sites touristiques et de communautés qui enrichiront l’expérience des visiteurs et qui intégreront avec harmonie des opportunités de développement économique pour les familles des communautés.

La ligne de San Francisco de Campeche à Cancún relie 14 gares, bénéficiant des millions de visiteurs ainsi que la population locale du Campeche, Yucatán et Quintana Roo.

Le chantier réalisé représente la mise en œuvre de 1.846 km de rails, 1.6 millions de traverses, 7.550 machines, 3.620 km de canalisations, des milliers de soudures et plus de 69.000.000 de m3 de terre pour construire la voie ferrée à travers le Campeche, le Yucatán et le Quintana Roo.

Les ouvrages, sur 473 km, consistent de 14 gares, deux dépôts à Teya et Hampolol, Campeche, deux bases d’entretien, à Teya et Valladolid, un atelier et un dépôt à Cancún, 187 ouvrages de drainage transversal, et 362 passages automobiles, polyvalents, piétons et animaliers.

Selon le Programme d’Amélioration des Zones Archéologiques (Promeza), l’Institut National d’Anthropologie et d’Histoire (INAH) a sauvegardé 12 zones archéologiques le long de la route, et cinq Centres d’Accueil de Visiteurs (Catvi) sont en construction.

La sauvegarde du patrimoine archéologique sur ce tronçon a mobilisé des centaines d’archéologues, anthropologues, spécialistes et travailleurs, permettant de préserver 13.801 constructions, 624.522 fragments de céramique et 427 espaces naturels.

Comme partie de l’engagement écologique du Tren Maya, les Espaces Naturels Protégés le long de sa route représentent 510.690 hectares, et grâce aux programmes de Contrôle des Eaux Souterraines et Superficielle et de Prévention et Diminution des Conséquences et Risques Ecologiques, tout le système hydrologique de l’anneau des cenotes pourra être préservé.

De plus, une nouvelle Zone Naturelle Protégée, le parc “Nuevo Uxmal”, avec une superficie de 2.000 hectares, sera située entre les états du Yucatán et du Campeche.

Le projet intégral Tren Maya a englobé la construction d’ouvrages comme le parc “La Plancha”, tout juste inauguré le 19 novembre et déjà ouvert au public à Mérida, ainsi que le projet IE-TRAM qui relie ce parc aux gares de Mérida-Teya et Umán du Tren Maya, le système de transport électrique reliant la gare de San Francisco de Campeche au Centre Historique de la ville, la construction du parc “Nuevo Uxmal” et des hôtels Tren Maya à Uxmal et Chichén Itzá.

Des actions sociales spécifiques ont été mises en place dans les localités où passe le train, bénéficiant les communautés du Campeche, du Yucatán et du Quintana Roo avec 375 chantiers et 4.081 actions de construction et amélioration de l’habitat.

Le Tren Maya a permis l’intégration de professionnels dans différentes spécialités, de diplômés d’universités supérieures et technologiques, permettant la création de nouvelles spécialités comme le génie ferroviaire et le diplôme technique en transport ferroviaire.

Le Tren Maya a parié sur la jeunesse, et plus de 80 pour cent des professionnels ont entre 21 et 30 ans ; 211 d’entre eux sont originaires de la péninsule du Yucatán et 310 du reste du pays ; 84 sont diplômés de l’Institut Polytechnique National (IPN) et du Collège National de l’Education Professionnelle (Conalep), ainsi que d’autres instituts éducatifs nationaux.

Le service de transport accueille des agents formés pour le début de la mise en service, avec le soutien de professionnels étrangers. Actuellement, on y compte 20 conducteurs, trois formateurs et 30 responsables de circulation ferroviaire et agents techniques ferroviaires ; ils sont tous certifiés par l’Agence Régulatrice du Transport Ferroviaire.

Le Tren Maya a été inauguré par le Président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador.

Auteur/autrice

Pin It on Pinterest